VERNISSAGE DE L'EXPOSITION AU BOUT DU CRAYON - 18 MARS 2020

Publié le 19/09/2020 à 10:16

A CAUSE DE L'EPIDEMIE DE CORONA VIRUS CETTE EXPOSITION A DU ETRE ANNULEE

 

Mercredi 18 mars 2020, à 18 heures 30, au cinéma CGR de Périgueux inauguration de l’exposition « au bout du crayon : les droits des femmes », suivi par la projection du film « VOLVER » d’Almodovar.

 

Les droits des femmes appréhendés dans le monde par les artistes de presse et les réseaux sociaux. Caricatures, dessins de presse et liberté d’expression seront au rendez-vous.

 

Organisation : Amnesty International Périgueux en partenariat avec le club Soroptimist International de Périgueux et le CIDFF.

 

 

 

Lire la suite

3 mars 2020 REMISE D'UN CHEQUE AUX BOULES AUX NEZ

Publié le 19/09/2020 à 10:10

 

 Le 3 mars 2020 le club Soroptimist International de Périgueux a remis un chèque de 800 euros à l'association des BOULES AU NEZ qui oeuvrent dans les hôpitaux et les EHPAD auprès des enfants et des personnes âgées.

 

Lire la suite

6 JANVIER 2020 - VISITE DE NOTRE VICE-PRESIDENTE DE REGION - INTRONISATION DE 3 NOUVEAUX MEMBRES

Publié le 19/09/2020 à 09:47

 

 

 

 Le 6 janvier 2020, à l'occasion de la visite de Bernadette SCHMITT, du club de Saintes, Vice-Présidente de la région Sud-Ouest, nous avons eu le plaisir d'introniser 3 nouveaux membres : Rose-Marie GARDIE, Pascale CHADROU et Christine MERCIER. Nous espérons qu'elles se plairont parmi nous et leur souhaitons une chaleureuse bienvenue.

 

 

 

 

Lire la suite

TRADITIONNEL LOTO DU CLUB DE PERIGUEUX MERCREDI 18 DECEMBRE 2019

Publié le 16/12/2019 à 10:27

Nous vous attendons très nombreux pour notre traditionnel loto

 

MERCREDI 18 DECEMBRE 2019 à 20:30

 

à la Filature de Périgueux

 

 

Lire la suite

UNE ECOLE POUR LA JUSTICE

Publié le 08/12/2019 à 17:00

 

UNE ECOLE POUR LA JUSTICE

 

 

Plus d'un million d'enfants sont victimes de la prostitution chaque année en INDE et au NEPAL.

 

Ceux qui les exploitent sont rarement punis.

 

L'organisation non gouvernementale FREE A GIRL lutte contre ce trafic en collaborant avec des organisations locales et des équipes chargées de sortir ces jeunes filles de la prostitution. Elles détectent leur présence dans les maisons closes, les font libérer et leur ouvrent les portes d'un avenir plus positif en leur proposant une formation professionnelle.

 

Avec UNE ECOLE POUR LA JUSTICE cette fondation va un pas plus loin : les jeunes filles sont formées pour lutter contre les dysfonctionnements dans toutes les strates du système judiciaire. Elles sont appelées à étudier pour se spécialiser dans le domaine du droit ou de la justice, de la police, du journalisme ou comme assistante dans un service social.

 

Ces jeunes filles sont particulièrement motivées et jouent un rôle très important dans la sensibilisation au phénomène d'exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales et à la situation d'impunité des trafiquants.

 

 

Le Club de Périgueux a décidé de s'associer à ce projet d'

UNE ECOLE POUR LA JUSTICE

en faisant connaître ce projet, mis en place par l'Union Soroptimist Néerlandaise et en lui apportant une contribution financière.

 

Ne manquez pas de vous rendre sur le site www.freeagirl.com 

consulter le PDF : 

School_for_Justice_francais-2019.pdf

et visualiser le film de 10 minutes https://www.jottacloud.com/s/2131433e8a8fb394915ac826489ab8ac107

 

 

Lire la suite

5 DECEMBRE 2019 - SOIREE CINEMA

Publié le 08/12/2019 à 16:13

 

A l'occasion des 16 jours d'activisme de l'ONU pour sensibiliser la population aux violences faites aux femmes, le club Soroptimist International de Périgueux avait demandé à la Mairie d'illuminer l'Hôtel de Ville en orange.

 

 

 

Le 5 décembre 2019 en collaboration avec Ciné-cinéma, le Club Soroptimist de Périgueux a présenté le film "Une femme d'exception" au cinéma CGR.

 

 

Un très grand merci à nos intervenantes Valérie de Pauw, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, Valérie Jay, référente à l'îlot femmes de Périgueux, Catherine Carrier, présidente du Club Soroptimist International de Périgueux, Marie-Christine Foudral, Directrice du SAFED 24 et Anne-Sylvie Moretti qui a replacé le film dans son contexte historique. Nos remerciements vont aussi à Ciné-cinéma pour notre fructueuse collaboration.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

QUELQUES PHOTOS ENVOYEES PAR NOTRE BOURSIERE ADELINE

Publié le 24/09/2019 à 21:47

 

 

 

 

 

Lire la suite

REMISE DE LA BOURSE DU CLUB SOROPTIMIST INTERNATIONAL DE PERIGUEUX JUILLET 2019

Publié le 06/09/2019 à 10:51

 

Le 19 juillet 2019, la présidente du club de Périgueux, Catherine Carrier, a eu le plaisir de remettre au nom du club une bourse de formation de 3000 euros à Adeline LEMASSON.

 

Cette jeune fille originaire de notre région part au Québec pour 3 ans afin de suivre une formation aux métiers de la forêt.

 

Elle y étudiera, entre autres matières, l'aménagement des forêts, la surveillance environnementale, la lutte contre les maladies et insectes forestiers, la protection contre le feu au CEPEG de la Gaspésie et des Iles.

 

Nous sommes particulièrement heureuses de pouvoir soutenir cette jeune fille qui s'engage dans un métier d'avenir dans notre région et qui est généralement peu investi par les femmes.

 

 

 

 

 

Lire la suite

VENTE DE FRAISES SUR LE MARCHE DE PERIGUEUX POUR FINANCER NOS BOURSES

Publié le 08/06/2019 à 20:39

 

 

  

 

Le samedi 8 juin par une belle matinée ensoleillée les Soroptimist de Périgueux ont vendu 60 kilos de fraises Murano pour alimenter notre fonds de bourse et aider ainsi des femmes de notre région à poursuivre ou reprendre des études.

Merci à la population pour son accueil et aux organisatrices qui se reconnaitront

 

Le garde-champêtre est même venu nous encourager !

 

 

 

 

Lire la suite

VISITE DE LA STATION D'EPURATION DE PERIGUEUX à L'OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DE L'ENVIRONNEMENT

Publié le 08/06/2019 à 20:37

 

 

 

Journée Internationale du Développement Durable : 5 juin

CLUB SOROPTIMIST DE PERIGUEUX

 

Visite de la Station d’Epuration des Eaux Usées de Boulazac le 6 juin 2019

Site du Landry : Valorisation des eaux usées.

 

Ce site fait partie du Grand Périgueux, il recouvre plusieurs communes dont Périgueux, Atur, St Laurent et 2 abattoirs (celui de la SOBEVAL et celui de St Laurent), donc beaucoup de pollution qui arrive dans la station. Avant il y avait une station derrière le Palio mais elle vite devenue trop petite (pour 17000 habitants seulement) et possédait un système ancien avec de gros brasseurs sur bassins donc trop d’effluves pour les commerces environnants et une vue préjudiciable depuis le Palio. Il fallait l’agrandir, donc on a installé un poste de relevage à la place avec des pompes qui renvoient tout au site du Landry qui fonctionne maintenant pour 36000 habitants environ (même pour les derniers lots raccordés du Suchet).

 

 

Ici la station fonctionne sur le concept innovateur appelé ORGANICA, avec l’intégration de bassins compacts et l’utilisation de plantes pour la fixation biologique. Une station d’épuration est toujours en bordure de rivière en zone inondable. 3000m3 d’eau rentrent par jour ! Chaque commune a sa station gérée par la Mairie. La plus grosse celle de Périgueux à Saltgourde couvre 50000 habitants, Boulazac couvre 36600 habitants, Trélissac : 12à15000 habitants, et il y a Antonne, Razac, Annesse et Beaulieu ou Sorges…pour le Grand Périgueux.

 

 

Ici les boues sont activées= oxygénées. Ailleurs les boues ne sont pas activées et se déposent au sol.

 

Le procédé ORGANICA : l’association de la faune et de la flore permet de recréer un écosystème artificiel composé de nombreuses espèces vivant en harmonie au sein des réacteurs. C’est 1 système hybride dans lequel cohabitent des micro-organismes : un véritable jardin botanique sous serres !

 

Les déchets sont lavés, ensachés, et stockés. Le reste : sables et graviers sont récupérés, les huiles et graisses sont aussi récupérées en surface.

 

Dans les bassins il y a 4 réacteurs séquentiels et des plantes en surface, leurs racines descendent jusqu’à 50cm à 1m, il y a 2000 plantes qui aident aux procédés de décantation et d’aération + le traitement des odeurs pour supprimer les nuisances olfactives pour les gens qui travaillent sur le site.

Il y a 2 centrifugeuses, les boues sont évacuées vers 1 poste de compostage et respect de la réglementation pour le rejet des eaux dans la rivière.

 

Ce site (géré par les groupes Véolia et Vigier) est une réussite de par son inscription dans le paysage et il est compétitif grâce au procédé ORGANICA.

 

Sa capacité est de 4000m3 par jour maxi. Pour les postes de travail : 2 personnes sont sur la station et une troisième travaille sur l’eau potable et les contrats industriels. Toutes les pompes sont informatisées. Les relevés des capteurs sont faits par informatique et s’il y a 1 alarme les techniciens sont contactés sur leur téléphones ( il n’y a personne sur le site la nuit). Les pompes de relevage sont vues 1 fois par mois.

 

Les boues sont envoyées vers la station de compostage de St Paul de Serre, où ils tuent les virus, et ensuite se servent des boues pour les épandre sur les champs.

 

Les plantes : leurs racines sont des supports des bactéries. On oxygène pour favoriser la prolifération des bactéries qui retombent au fond des bassins.

 

L’eau au-dessus contient encore des germes, des virus. Les bactéries doivent tuer les nitrates et l’ammoniaque. Il y a des capteurs régulant les seuils d’oxygénation afin de mieux supprimer les nitrates et l’ammoniaque. Les bactéries mangent l’ammoniaque, et créent des nitrates qui sont régulés par l’oxygène…

 

Visite très intéressante et instructive…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite